Méditation de la semaine.

10 avril 2020

Communion au Christ présent dans l’Eucharistie, par le seul désir procédant d’une foi animée par la charité. La valeur de la communion de désir repose sur la foi en la présence du Christ dans l’eucharistie comme source de vie, d’amour et d’unité. Elle est un moyen privilégié de s’unir au Christ pour ceux qui ne peuvent pas communier corporellement : personnes âgées, malades, divorcés remariés.

.
En réponse aux questions de nombreux croyants du monde entier (comment se joindre à l’Eucharistie sans pouvoir y assister ?), le pape François a partagé une belle prière de COMMUNION SPIRITUELLE pourtant très peu connue.

« À tes pieds, ô mon Jésus,
je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il. »

Chaque jour durant ces jours de confinement, consacrons un temps - selon nos possibilités - à la parole de Dieu , par exemple en lisant et méditant l’évangile du jour ; vous pouvez aussi voir ICI