Méditation de la semaine.

17 février 2020

Ce que Jésus attend de nous, c’est une vie remplie d’amour : « Soyez parfaits comme votre Père est parfait ». Ainsi il a pardonné à Zachée ; il n’a pas jeté la pierre à la femme adultère, il a pardonné à Pierre qui venait de le renier.

    C’est pour cela que Mère Thérésa nous écrit : 

 « À la fin de nos jours, nous ne serons pas jugés selon le nombre de diplômes reçus, l’argent que nous aurons accumulé ou les réalisations à notre actif. Nous serons jugés par notre réponse à : "J’avais faim et vous m’avez nourri. J’étais nu et vous m’avez vêtu. J’étais sans abri et vous m’avez accueilli. Alors, insistons sur le développement de l’amour, la gentillesse, la compréhension, la paix. Le reste nous sera offert. Et, n’oublions jamais que ce dont nous avons besoin est d’aimer sans nous épuiser »